dimanche 29 mai 2016

The Demonists (The Demonists #1) by Thomas E. Sniegoski



Titre : The Demonists

Série : The Demonists #1

Auteur : Thomas E. Sniegoski

Editeur : Roc

Note : 3.5/5

Lu en anglais
Pas de publication française



Résumé :
C'était supposé être un simple exorcisme, un effet publicitaire pour établir fermement l'empire de recherche paranormale de John et Theodora face au public. Mais quelque chose se passe mal, menant à un massacre en direct qui a libéré une horde de démons et laissée Theodora catatonique, possédée par de nombreux esprits. 
John part dans une quête désespérée afin de trouver un remède pour sa femme, mais son obsession l'amène face à face avec un problème encore plus terrifiant : la possession de Theodora n'est qu'une pièce qu'un plan mortel qui menace le monde entier. Parce qu'un mal ancien est sur le point de transformer la Terre en champ de bataille et, sans l'intervent de John et Theodora, il n'y a aucune chance de salut...
(Traduction personnelle)

Mon avis : 
J'attendais beaucoup de ce livre. Je ne sais pas pourquoi puisque je ne connais pas l'auteur ni rien. Mais la couverture est superbe, il s'agit de démons et le résumé était prometteur. Je suis plutôt à fond sur les démons, esprits et autres ces temps-ci alors quand j'ai trouvé ce livre, j'étais ravie. Franchement, il était supposé être à propos de "demonists" ou "des gars badass qui combattent des démons" ! 
Mais je suis tombée de haut. Très haut. 
Les premiers chapitres sont pas mal. Surtout le premier. Un vrai bain de sang, terrible et tout et j'adore quand un livre commence comme ça. Mais la suite doit suivre et être à la hauteur de ce début incroyable. Dans ce livre, ça n'est pas arrivé. J'aurais vraiment aimé que ça soit le cas mais ça ne l'est pas.
Le personnage de John était ennuyeux et irréaliste au maximum. Des points de vue exterieurs surviennent, pas vraiment nécessaires. Parfois, ils perturbent même la lecture. Theodora est majoritairement non-existante. J'aime le fait que l'auteur ait essayé de montrer ce qui lui arrive mais ça n'a pas produit l'effet recherché sur moi. Je n'ai pas cillé.
L'intrigue était brouillonne. Je ne savais pas où nous allions et tout ce que je savais, c'était que John cherchait un remède. Des choses se passent et j'ai souvent perdue la logique derrière. De plus, il y avait trop de heureux hasards avec les allées et venues de Nana, avec Theodora et autres. La fin n'était pas crédible DU TOUT. Je n'ai jamais été aussi déçue. Je ne peux pas nier l'originalité de tout ça mais, pour moi, c'était trop. Ca ne paraissait pas croyable. Exactement comme ce qu'il se passe avec le milliardaire-dont-je-ne-me-souviens-plus-du-nom. Je n'ai pas su y croire parce que c'était trop.
Je suis vraiment déçue de ce livre. J'espérais l'adorer et qu'il serait aussi génial que sa couverture (parce que, sérieusement, cette couverture est superbe) mais ça n'a pas été le cas.

The Demonists (The Demonists #1) - Thomas E. Sniegoski



Title: The Demonists

Series: The Demonists #1

Author: Thomas E. Sniegoski

Publisher: Roc

Rating: 3.5/5

Read in English




Summary:
It was supposed to be a simple exorcism, a publicity stunt to firmly establish John and Theodora’s thriving paranormal investigation empire in the public eye. But something went wrong, leading to an on-air massacre that unleashed a malicious host of demons and left Theodora catatonic, possessed by countless spirits.
John sets out on a desperate quest to find a cure for his wife, but his obsession brings him face-to-face with an even more terrifying problem: Theodora’s possession is only one piece of a deadly plot that is threatening the entire world. Because an ancient evil is about to make Earth its battlefield—and without John and Theodora’s intervention, there is no chance for salvation...
(Goodreads)

My review
I was expecting a lot of this book. I don't know why since I didn't know the author or anything. But the cover was gorgeous, it was about demon and the summary was promising. I'm pretty into ghosts and demons these days so when I found this book, I was glad. I mean, it was supposed to be about demonists aka badass guys fighting demons. 
And I fell hard. 
The first chapters were good. Especially the first one. It was a bloodbath, awful and everything and I loved that a book begins like this. But the following chapters have to live up to that amazing beginning. In this book, it did not happen. I really wish it did but it didn't. 
John's character was boring, unrealistic to the max. Some external points of view arise, not really needed. Sometimes, they even mess up with the reader. Theodora was mostly non-existent. I like that the author tried to show what was happening to her but it didn't give me the effect probably expected. I didn't care. 
The plot was messy. I really didn't know where we were going and all I knew was that John was searching a cure. Stuff happens and I lost the logic behind those happenings a lot of times. Moreover, there was too much serendipity with Nana's comings and goings, with Theodora and everything. The ending didn't seem believable AT ALL. I was disappointed like never before. I can't deny the originality of it all but, to me, it was way too much. It didn't seem believable. Just like what happens with the billionaire (I can't remember his name). I couldn't believe it since it was too much. 
I am really disappointed with this book. I hoped I would love it and that it would be as great as its cover (because, seriously, this cover is awesome) but it wasn't.

mercredi 25 mai 2016

Thief of Lies (Library Jumpers #1) by Brenda Drake



Title: Thief of Lies

Series: Library Jumpers #1

Author: Brenda Drake

Publisher: Entangled Teen

Rating: 5/5

Read in English




Pitch:
Gia Kearns would rather fight with boys than kiss them. That is, until Arik, a leather clad hottie in the Boston Athenaeum, suddenly disappears. While examining the book of world libraries he abandoned, Gia unwittingly speaks the key that sucks her and her friends into a photograph and transports them into a Paris library, where Arik and his Sentinels—magical knights charged with protecting humans from the creatures traveling across the gateway books—rescue them from a demonic hound.
(Goodreads)

Review:
I LOVED that book. The summary may seem too "teenager-ish" and quite basic (especially the french one) but this novel is pure awesome. It takes a bit of time to start (the only bad side I can think of) but once it's starting, it definitely is and I could not stop before the end. 
The world created by Brenda Drake is complex, really well described and, frankly, it's one of the most original I've seen in a while. Moreover, the action happens in libraries. What's not to like?
Gia is a bit whiny in the beginning. I thought I wouldn't like her character, that she'd be annoying but not at all. Only her soft heart could have been somewhat annoying but it can't since the romance is secondary, hopefully. The world, the plot twists, combat scenes and else take most of the place and the romance comes in between, light and well brought.
I can't wait to read the following book because the ending of this one is awful. I wanna know what's going to happen! And I want to go back into Gia's Sentinel world. Maybe I'll finally be able to choose between Arik and Bastien. But, for now, I think Bastien has my preference... 
By the way, did I say how gorgeous the cover is?

Thief of Lies (Library Jumpers #1) - Brenda Drake



Titre : Thief of Lies (La Voleuse de Secrets)

Série : Library Jumpers #1

Auteur : Brenda Drake

Editeur : Entangled Teen

Note : 5/5

Lu en anglais
En français chez Lumen



Résumé :
Gianna, qui adore la superbe bibliothèque de Boston, s'y promène avec deux amis lorsqu'elle croise un jeune homme aux yeux sombres qui la trouble, et qui se volatilise sous ses yeux, penché sur un volume des «Plus belles bibliothèques du monde». Gianna regarde aussi l'ouvrage et se retrouve brutalement à Paris, dans une bibliothèque ancienne hantée par une bête menaçante.
(Goodreads) 

Mon avis
J'ai ADORE ce roman. Le résumé peut paraître très "teenager" et plutôt bateau (surtout le français, qu'on se le dise) mais ce roman est génial. Il prend un peu de temps à commencer (le seul point noir, probablement) mais une fois qu'il commence, il m'a accrochée et ne pas plus lâchée jusqu'à la fin. 
Le monde créé par Brenda Drake est complexe, très bien décrit et, honnêtement, c'est l'un des plus originaux que j'ai vu depuis un moment. En plus, l'action se passe dans des librairies. Que demande le peuple ? 
Gia est un peu chouineuse au départ. Je pensais qu'elle serait un personnage qui m'agacerait mais non. Seul son côté coeur d'artichaut peut être agaçant mais, par bonheur, la romance est secondaire. Dans le résumé anglais, elle paraissait prendre toute la place mais, en vérité, ce n'est pas le cas. Le monde, les retournements de situation, les scènes de combats et autres prennent la part belle sur la romance qui ne vient qu'en second et de façon très bien faite. 
J'ai hâte de lire la suite parce que la façon dont se termine ce tome est juste horrible. Je VEUX savoir ce qu'il va se passer. Et je veux retrouver le monde de Gia et des Sentinelles. Je saurais peut-être faire mon choix entre Arik et Bastien. Mais pour l'instant, je pense que Bastien a ma préférence...  
Au fait, j'ai dit que je trouvais la couverture absolument magnifique ?